Publication sur data.gouv.fr

Ce jeu de données ne peut pas être publié sur data.gouv.fr.
En savoir plus…

Contacts

Direction Régionale de l'Alimentation de l'Agriculture et de la Forêt d'Auvergne-Rhône-Alpes (Direction Régionale de l'Alimentation de l'Agriculture et de la Forêt d'Auvergne-Rhône-Alpes (DRAAF Auvergne-Rhône-Alpes))
Fournisseur
Direction Régionale de l’Environnement de l’Aménagement et du Logement d'Auvergne-Rhône-Alpes (DREAL Auvergne-Rhône-Alpes)
Auteur
Direction Régionale de l'Alimentation de l'Agriculture et de la Forêt d'Auvergne-Rhône-Alpes (Direction Régionale de l'Alimentation de l'Agriculture et de la Forêt d'Auvergne-Rhône-Alpes (DRAAF Auvergne-Rhône-Alpes))
Auteur

Méthode du Différentiel Agricole inventorié : évolution de la consommation des espaces agricoles en Rhône-Alpes

Type : seriesLicence : Licence Ouverte 2.0Catégorie : agricultureÉchelle : 1 / 5000Dernière mise à jour : il y a 9 ans
Occupation des terres

Cet ensemble de données présente les résultats d'une méthode mise au point par les services de l’État de la Conseil Régional d'Auvergne-Rhône-Alpes (Région Auvergne-Rhône-Alpes) pour mesurer la consommation d'espace agricole entre 2 années.

Une couche géographique appelée différentiel agricole des îlots agricoles ayant été déclarés à la PAC au moins une fois, puis perdu une année ultérieure est calculée à partir du Référentiel Parcellaire Graphique RPG entre deux dates. Ensuite les îlots du différentiel agricole sont qualifiés à partir de diverses sources (fichiers fonciers MAJIIC, BDTopo) permettant d’apprécier le caractère artificialisé ou non de l’îlot.

Enfin, la somme des surfaces des îlots du différentiel qualifiés en tant qu’artificialisés constitue un indicateur de la perte d’espace agricole entre deux dates. Cet indicateur peut se calculer de la commune à la région. La méthode a été mise au point en 2012 à partir des travaux de la DDT74 et un premier calcul a été…

Afficher la suite…
Origine de la donnée :

Cette méthode combine diverses sources de données de qualité hétérogène : RPG : îlots issus des déclarations au titre de la PAC : non-exhaustivité des données impact sur le résultat : manque des surfaces agricoles à mettre en œuvre dans le calcul du différentiel : maraîchage, horticulture, PPAM, viticulture => sous-estimation, mais pouvant être conséquente dans certaines communes notamment périurbaines, où s'expriment les enjeux de la protection du foncier agricole sous-estimation, mais pouvant être conséquente dans des secteurs étendus et où la filière viticole est fragilisée : Sud-Ardèche, Beaujolais, et où la pression foncière s'exerce.

ajouts d'une couche DRAAF vergers prunus - donnée à ne pas négliger dans les calculs, surtout qu'elle est de qualité (formes) L'inventaire n'est exhaustif que dans 4 départements sur 8 .

Pour qualifier le différentiel données MAJIIC BDParcellaire subdivision fiscale de type SOL jugée fiable (celles qui lèvent l'impôt, idem pour la suf…

Afficher la suite…

Objectif : L'objectif de la méthode est de donner une borne inférieure de la consommation d'espace agricole sur la région rhône-alpes.

Cycle de vie de la donnée renseigné par le producteur :
Date de création : inconnue
Fréquence de mise à jour : inconnue
État : en cours

Ressources

Aucune donnée n’est téléchargeable.

Étendue spatiale

Chargement de la carte