Publication sur data.gouv.fr

Ce jeu de données ne peut pas être publié sur data.gouv.fr.
En savoir plus…

Contacts

MSHE Ledoux
Autre
MSHE C. N. Ledoux (USR 3124) - Plate-Forme Technologique BESANCON Cedex - 25030
(+33) 3 81 66 51 51
ArchaeDyn - MSHE Ledoux
Autre
MSHE C. N. Ledoux (USR 3124) BESANCON Cedex - 25030
(+33) 3 81 66 51 51

Densité des masses de métal en France orientale calculées par la méthode des kernels (ZA31)

Type : jeu de donnéesLicence : non renseignéeCatégorie : sociétéÉchelle : 1 / 1000000Dernière mise à jour : il y a 14 ans
Occupation des terres

L’atelier 3 de l’ACI ArchaeDyn (2005-2007), consacré aux matières premières et à la diffusion en Europe de produits finis de natures variées, silex, roches alpines, matériel de mouture, bronze, du Néolithique à l’Age du Bronze, vise à comprendre les dynamiques spatiales de l’organisation de l’espace en fonction des enjeux liés à la consommation et des échanges de produits. L’un des objectifs communs du programme ArchaeDyn est de déterminer des indicateurs de concentration/dispersion.

La présente carte correspond aux densités de masses métalliques (bronze) en France orientale à l'Age du Bronze (données E. Gauthier).

Pour ce faire, trois méthodes ont été testées : le calcul des densités par maille, la méthode des sommes focales et la méthode dite des "kernels". Cette dernière reste celle qui est la plus fidèle aux données . Elle permet de définir un rayon de voisinage et d'appliquer un poids moins important lorsque l'on s'éloigne de la maille centrale - ce qui se veut en…

Afficher la suite…
Origine de la donnée :

La méthode des kernels s’apparente à la méthode des sommes focales dans la mesure où il s’agit d’un calcul de densité par rapport à un voisinage. Mais à la différence des sommes focales, elle utilise non pas un voisinage où toutes les cellules ont la même importance mais un voisinage dans lequel l’influence des cellules dépend de leur éloignement à la zone centrale. Ce poids est déterminé par une courbe gaussienne avec une diminution progressive et exponentielle du rôle des cellules dans le calcul. Le choix du voisinage est important car s’il est trop faible, les données ponctuelles ont trop d’importance et s’il est trop grand, on extrapole dans des zones où aucune donnée n’est disponible. Le point d’inflexion correspond au meilleur compromis. La carte propose un exemple de résultat obtenu pour les masses des objets métalliques de l’Age du Bronze (entre -1350 et -1300) en France orientale (données E. Gauthier) selon les paramètres optimaux définis dans le cadre de l’atelier 4.

Afficher la suite…

Objectif : non renseigné

Cycle de vie de la donnée renseigné par le producteur :
Date de création : 3 avril 2006
Fréquence de mise à jour : inconnue

Ressources

Aucune donnée n’est téléchargeable.

Étendue spatiale

Chargement de la carte