Publication sur data.gouv.fr

Ce jeu de données ne peut pas être publié sur data.gouv.fr.
En savoir plus…

Contacts

Ministère de la transition écologique et solidaire
Propriétaire
Hôtel de Roquelaure 246 boulevard Saint-Germain Paris - 75007
01 40 81 21 22
CEREMA / Direction Technique Eau, Mer et Fleuves
Propriétaire
Technopôle Brest-Iroise – BP5 PLOUZANE - 29280
DGALN / Ministère de la transition écologique et solidaire
Propriétaire
Tour Séquoia LA DEFENSE cedex - 92055

Cartographie de l'artificialisation du trait de côte

Type : jeu de donnéesLicence : non renseignéeCatégorie : océansÉchelle : 1 / 100000Dernière mise à jour : il y a 2 ans
Zones à risque naturel

Le trait de côte est considéré comme artificialisé lorsqu'il supporte des ouvrages et des aménagements littoraux ou que son évolution est potentiellement influencée par ces constructions. La cartographie de l'artificialisation du trait de côte a été réalisée principalement à partir de la "cartographie nationale des ouvrages et aménagements littoraux" produite dans le cadre de la Stratégie nationale de gestion intégrée du trait de côte. Cette cartographie couvre actuellement l'ensemble du littoral de la métropole. Elle sera prochainement élargie aux départements et régions d'outre-mer (Guadeloupe, Martinique, Guyane, La Réunion, Mayotte). (Source : DGALN / MTES, Géolittoral)

Origine de la donnée :

La méthode pour déterminer l'artificialisation du trait de côte consilte à projeter géographiquement les ouvrages (non disparus) de la "cartographie nationale des ouvrages et aménagements littoraux" sur le trait de côte de référence Histolitt® co-produit par le SHOM et l’IGN : - pour les ouvrages longitudinaux, le trait de côte de référence a été segmenté au début et à la fin de chaque ouvrage ; - pour les ouvrages transversaux, le trait de côte est considéré artificialisé sur un linéaire de deux fois la longueur de l’ouvrage réparti de part et d’autre de son point central projeté sur Histolitt®. En compléments sont ajoutés les secteurs portuaires définis lors du projet européen Eurosion dont l’emprise n’a pas été recensée dans le cadre des travaux de cartographie des ouvrages et aménagements littoraux. La couche de la cartographie de l'artificialisation du trait de côte ainsi produite contient principalement les éléments d'informations suivants: - le nombres d'ouvrages visibles (non…

Afficher la suite…

Objectif : non renseigné

Cycle de vie de la donnée renseigné par le producteur :
Date de création : 10 avril 2018
Fréquence de mise à jour : ponctuelle

Ressources

Accès à la page web de l'indicateur national de l'érosion côtière (site Géolittoral)

Accès à la page web de l'indicateur national de l'érosion côtière (site Géolittoral)

Accès à la page internet de téléchargement (site Géolittoral)

Accès à la page internet de téléchargement (site Géolittoral)

Spécification technique de l'artificialisation du trait de côte

Spécification technique de l'artificialisation du trait de côte

20180118-Specif-tech-artif-tdc-littoraux.pdf

Aperçu des données

Étendue spatiale

Chargement de la carte