Publication sur data.gouv.fr

Ce jeu de données ne peut pas être publié sur data.gouv.fr.
En savoir plus…

Contacts

Ifremer
Autre
Ifremer
Éditeur
IFREMER Centre de Bretagne ZI Pointe du diable CS 10070 PLOUZANE - 29280 France
+33 (0)2 98.22.49.16

Contributions

IFREMER, CEDRE

DCSMM2018 - D10C1 - Répartition des déchets flottants observés durant la campagne SAMM entre 2011 et 2012

Type : jeu de donnéesLicence : Licence Ouverte 2.0Catégorie : environnementÉchelle : 1 / 100000Dernière mise à jour : il y a 3 ans
Régions maritimes

Le descripteur 10 de la DCSMM correspond aux propriétés et quantités de déchets marins pouvant avoir des effets sur l’environnement marin et côtier. Un des critères de définition du bon état écologique pour ce descripteur sont la composition, la quantité et la distribution spatiale des déchets sur les côtes, à la surface, dans la colonne d’eau et sur les fonds marins, à un niveau qui n’affecte pas l’environnement côtier et marin (D10C1). Un des indicateurs pour ce critère sont les déchets flottants. Le bon état écologique est défini comme une baisse significative des quantités de déchets. L'unité marine de reportage de ce descripteur est la sous-région marine. L'unité de mesure pour l'évaluation est la quantité de déchets en nombre d'unités par kilomètre carré. Pour l'évaluation 2018, le bon état écologique de cet indicateur n'est pas atteint pour l’ensemble des sous-régions marines.

Origine de la donnée :

Le protocole qui a été utilisé pour l'indicateur déchets flottants du D10C1 est dérivé du protocole du groupe européen GES TG, en l'adaptant au contexte des travaux des observateurs. Les données de quantité et de composition des déchets flottants ont été obtenues par observations aériennes selon le protocoles développé par le TSG ML (groupe européen en support aux états membres). Ces observations ont été effectuées au cours de la campagne Surveillance Aérienne de Megafaune Marines (SAMM) par l’UMS Pelagis, ayant pour objectif initial la surveillance des cétacés. La durée des traits et leur nombre par campagne n'étant pas identique, la première étape du traitement des données a été de calculer la surface observée/échantillonnée par trait/leg d’observation. A partir de la surface observée/échantillonnée, le nombre de déchets ramenés au kilomètre carré a été calculé pour chaque sous-région marine à différentes échelles temporelles, c’est-à-dire par trait/leg, par année, par type de…

Afficher la suite…

Objectif : non renseigné

Cycle de vie de la donnée renseigné par le producteur :
Date de création : 1 août 2017
Fréquence de mise à jour : inconnue

Ressources

DOI du jeu de données

DOI du jeu de données

Service WFS

https://www.ifremer.fr/services/wfs/dcsmm2018_indicateurs

D10C1_SAMM
Non disponible

Aperçu des données

Étendue spatiale

Chargement de la carte