Publication sur data.gouv.fr

Ce jeu de données ne peut pas être publié sur data.gouv.fr.
En savoir plus…

Contacts

MSH Dijon
Autre
MSH Dijon
Autre
Maison des Sciences de l'Homme de Dijon - Pôle géomatique et cartographie Dijon - 21066

Géoréférencement de planches du cadastre napoléonien des communes viticoles classées en AOC dans l’Entre-deux-guerres (Côte-d’Or, Saône-et-Loire, Yonne)

Type : jeu de donnéesLicence : non renseignéeCatégorie : sociétéÉchelle : 1 / 10000Dernière mise à jour : il y a 8 ans
Parcelles cadastrales

Dans le cadre d'un post-doctorat visant à la réalisation d'un Système d'Informations Géographique (SIG) sur l'évolution des territoires d'AOC en Bourgogne, de 1935 à nos jours, Florian Humbert a du, après avoir mis en place une geodatabase, récupérer le cadastre napoléonien numérisé auprès des archives départementales concernées et le vectoriser. Par la suite, des données complémentaires y ont été intégrées (propriété foncière, ...) et des objets associés (plan de classement des climats de 1860 vectorisé, étiquettes de vin, ...).

L’objectif d’un tel projet était de constituer une base inédite de données historiques géoréférencées des vignobles de la région. Les applications d’un tel outil sont multiples :

  • permettre pour le monde scientifique, d’accéder à un nouveau niveau de connaissance et de représentation de ces territoires, dans leurs évolutions temporelles, par le croisement des informations qu’il autorise.
  • d'élargir les pistes d’exploration de problématiques telles…
Afficher la suite…
Origine de la donnée :

La constitution des données spatiales du SIG renvoie à deux types d’opérations réalisées en série, à l’échelle du territoire de la Bourgogne viticole : le géoréférencement de cartes et de plans anciens ; la vectorisation des délimitations historiques des aires d’AOC. Le géoréférencement des supports géographiques historiques, au-delà du cadre de la réalisation du SIG objet de la recherche, constitue un travail fondamental de création de matériaux de recherche nouveaux, ré exploitables pour d’autres projets scientifiques mais aussi culturels et patrimoniaux.

Des opérations de géoréférencement ont porté sur les planches du cadastre napoléonien numérisées par les services d’archives départementales. Par son étendue géographique, le plan de 1860 ne peut, en effet, constituer la source unique à la base de la constitution du support spatial. Les planches cadastrales géoréférencées sont issues des départements de la Côte d’Or, de la Saône-et-Loire et de l’Yonne. Ce sont, au total, 156…

Afficher la suite…

Objectif : non renseigné

Cycle de vie de la donnée renseigné par le producteur :
Date de création : 1 novembre 2011
Fréquence de mise à jour : inconnue

Ressources

focus_2012_02.html

Étendue spatiale

Chargement de la carte