Publication sur data.gouv.fr

Une action du producteur est nécessaire pour publier ce jeu de données sur data.gouv.fr.

Contacts

UMR 1069 SAS INRA - Agrocampus Ouest
Autre
65 rue de Saint Brieuc - CS 84215 Rennes Cedex - 35042 France
INRA Val-de-Loire
Autre
2163 avenue de la Pomme de Pin CS 40001 Ardon Orléans Cedex 2 - 45075 France

Zones potentielles humides - Milieux potentiellement humides de France

Type : jeu de donnéesLicence : Licence Ouverte 2.0Catégorie : environnementÉchelle : 1 / 100000Dernière mise à jour : il y a 6 ans
Sols

Enveloppes de milieux potentiellement humides en 3 classes de confiance. La prédiction des zones humides est un enjeu majeur pour concevoir et mettre en œuvre une politique nationale cohérente visant à la préservation de ces écosystèmes fragiles mais essentiels qui sont impliqués dans la production de nombreux services écosystémiques. Fortement liée à la situation topographique, l’occurrence des zones humides potentielles est principalement conditionnée par la géomorphologie, les précipitations et la dénivelée au cours d’eau. Cette étude teste à l’échelle de la France métropolitaine le développement et la mise en œuvre d’une méthode fondée sur la combinaison d’un indice topo-climatique (Mérot et al., 2003) avec la dénivelée au cours d’eau pour prédire la distribution spatiale des zones humides potentielles. Pour plus d'informations, consulter la notice accompagnement : http://geowww.agrocampus-ouest.fr/metadata/pdf/Notice_MPH_France-1.pdf

Origine de la donnée :

Couche raster calculée par utilisation d’indices dérivés du MNT au pas de 50 mètres qui estiment le niveau de saturation en eau des sols. Ces dérivées nécessitent d’être seuillées (grâce à des données pédologiques et hydrogéologiques) et combinées afin de produire les enveloppes des milieux potentiellement humides.

Objectif : Enveloppes de milieux potentiellement humides en 3 classes de confiance 0 : Milieux non humides 1 : Milieux potentiellement humides - probabilité assez forte 2 : Milieux potentiellement humides - probabilité forte 3 : Milieux potentiellement humides - probabilité très forte 51 : Plans d'eau (BD CARTHAGE - SANDRE 2014) 522 : Estrans (SHOM 2014) L’approche utilisée dans cette étude (basée sur l’évaluation des zones humides potentielles, effectives et efficaces, permet de prédire la distribution spatiale des zones humides potentielles au regard de critères géomorphologiques et climatiques (Mérot et al., 2006). Les zones humides potentielles incluent d’anciennes zones humides dont le fonctionnement hydrologique et hydrique a été modifié par le drainage artificiel ou la rectification des cours d’eau. La méthode ne tient compte ni des aménagements réalisés (drainage, assèchement, comblement), ni de l’occupation du sol (culture, urbanisation, …), ni des processus pédologiques et hydrologiques locaux qui limiteraient le caractère effectivement humide de ces zones. L’indice topo-climatique et la dénivelée au cours d’eau théoriqueont été calculés au niveau national sur la base d’un modèle numérique de terrain (MNT) au pas de 50 mètres. La France a été stratifiée en hydro-éco-régions(Wasson et al., 2004)dont la segmentation est fondée sur la géologie, le climat, la topographie, la végétation et la densité du réseau de drainage (figure 2). Au sein de chaque hydro-éco-région, les fréquences cumulées de l’indice topo-climatique ont été calculées et seuillées de façon à produire des surfaces en ZHP égales à celles estimées directement d’après les données pédologiques des Référentiels Régionaux Pédologiques à 1/250 000 et les bases de données au format DoneSol associées. Le seuil de la dénivelée au cours d’eau a été déterminé en considérant le contour des enveloppes approchées d’inondation potentielle. Les deux seuils ont été combinés d’après un arbre de décision expertbasé sur la perméabilité de la surface du sol, l’indice de développement et de persistance du réseau (IDPR ; Mardhel et al., 2004), et le positionnement topographique. Cette association entre arbre de décision et application des indices a été appliquée à l’échelle nationale pour la prédiction des zones humides potentielles. Les résultats ont été validés par confrontation avec des données pédologiques ponctuelles et surfaciques disponibles au format de DoneSol. Un indice de probabilité a été calculé et reclassé en 3 classes de probabilité (importante, forte et très forte) de présence d’une zone humide au sein des enveloppes.

Cycle de vie de la donnée renseigné par le producteur :
Date de création : 1 février 2014
Fréquence de mise à jour : ponctuelle
État : terminée

Ressources

MPH_FR.tif

image raster au format GeoTIFF

MPH_FR.tif
Carte dynamique sur GéoSAS

Portail dédié sur GéoSAS et carte dynamique

Notice d'accompagnement (PDF)

Enveloppes des milieux potentiellement humides de la France métropolitaine - Notice d’accompagnement - (format pdf)

Notice_MPH_France.pdf

Aperçu des données

Étendue spatiale

Chargement de la carte